http://colocaterre.net
 
AccueilFAQCalendrierRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Naturopathie : la relaxation

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Xav

avatar

Nombre de messages : 110
Age : 30
Localisation : 86
Date d'inscription : 14/06/2008

MessageSujet: Naturopathie : la relaxation   Jeu 16 Oct - 19:39

« Le repos du corps mental permet une meilleure énervation des organes (sécrétions et contractions) favorable au maintient de la Santé ». Pierre Valentin MARCHESSEAU (père de la Naturopathie en France en 1935)


Yoga et relaxation :
Les yogis ne parlent jamais de relaxation en tant que phénomène isolé ; alors que les naturopathes font de cette discipline un des éléments majeurs de leur méthode.

Il est vrai que toute séance de yoga entraîne automatiquement un phénomène de relaxation. La relaxation en yoga est toujours interprétée dans le sens du repos mental, moyen d’atteindre la phase supérieur de la méditation. Pour le naturopathe cette recherche est valable, mais l’attention est attirée davantage sur les effets « diencéphalo-sympathiques » que la relaxation entraîne au niveau des organes.
Le yogi se relaxe pour préparer sa méditation ; le naturopathe se relaxe pour assurer ses métabolismes.

Le yogi par sa nature mystique se trouve entraîné, au cours de la relaxation, vers l’introspection.
Le naturopathe, par sa logique occidentale tend à s’exercer sur des réalités physiologiques (celles de son corps).


Le Naturopathe mieux que quiconque, perçoit clairement le mécanisme nerveux de la relaxation.

Il sait que le fait réside dans la déconnexion du cortex (cerveau pensant) et du diencéphale (cerveau organique).
L’élément capital est cette déconnexion qui, une fois réalisée entraîne toute les améliorations fonctionnelles ou réparations lésionnelles encore possibles, au niveau du soma (nerfs).
Il explique cette action par une meilleure distribution de l’énergie nerveuse qui, issue de la substance blanche sous-corticale, se déverse abondamment par le canal ortho-sympathique sur l’ensemble de la chaîne organique (cœur, poumons, estomac, foie, pancréas, etc). La pensée, mise au repos sous l’effet de distraction qu’elle subit, ne réclame que peu d’énergie ; laquelle devient donc disponible pour les viscères.

N.B : D’autres part, on sait combien le mental d’un occidental est préoccupé par des idées sans valeur ou fausses (imposées du dehors par l’opinion, les médias ou l’autorité du moment), les soucis continuels issus de la famille et les difficultés sociales, on comprend que nous ayons besoin beaucoup plus que l’oriental de cette « désénervation » ; et pour quelles raisons cette méthode a pris l’importance que l’on sait dans notre vie quotidienne.



La relaxation est une sorte d’autodéfense contre l’agitation corticale (bas-mental) provoquée par les stress de notre civilisation technique ( ou laborieuse).
Les individus des civilisations primitives, qui sont des civilisations de jeux ou de loisirs, n’ont point besoin de technique de cette nature. Plus les peuples vivent au sein de leur milieu naturel, originel, moins ils ont le besoin de se relaxer. Plus ils s’enferment dans un milieu anti-biologique et artificiel (faux milieu humain), plus ils sentent le besoin de s’en évader (vacances) ou de se relaxer.

Les méthodes de relaxation dirigée s'inspire, en général, du yoga oriental.

Les meilleures sont basées sur les respirs et postures. L'entraînement systématique aux pranayamas et aux asanas entraîne automatiquement un phénomène de détente mentale.
Que les hindous est moins besoin que nous de réaliser cet état est, assurément vrai. Néanmoins, leurs procédés de gymnastique respiratoire et articulaire réalise cette libération diencéphalo-sympathique, si chère aux naturopathes.
Assurément ce n'est pas l'essentiel pour le yogi ; mais le yoga reste bien, à cet égard, une des meilleures méthodes connues.

On peut également obtenir des effets de détente mentale tout aussi efficace par l'effort musculaire soutenu (longue distance en vélo par exemple), qui amène une fatigue physiologique totale, génératrice de sommeil profond.
Le sommeil naturel est en effet la forme parfaite de relaxation. On ne peut mieux faire en cette matière.

La relaxation représente le travail préliminaire nécessaire, au bon développement du corps mental. La finalité de ce corps est de devenir lucide...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.krishnamurti-france.org/
 
Naturopathie : la relaxation
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» relaxation : Gerer le stress et angoisse
» relaxation : conseils pour se détendre
» relaxation : Dodo ( nuit et jour )
» relaxation : coussins senteur pour se détendre
» Naturopathie

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Coloca Terre, index du forum :: Militantisme :: Côté pratique : alternatives et astuces-
Sauter vers: